Aujourd'hui le vélo est plus qu'un loisir, il est un moyen de locomotion au même titre que la voiture, le bus ou le train pour aller au travail, à l'école ou faire ses courses. La communauté d'agglomération s'engage pour développer un maillage cohérent et adapté à cette "mobilité douce" autour de trois priorités : la continuité des aménagements cyclables, la sécurisation des cyclistes et le développement de services connexes.

Développer la pratique utilitaire du vélo

Avec 95 % des déplacements tous motifs inférieurs à 15km, 70% de la population, 80% des emplois, une concentration des équipements et une topographie favorable, la plaine comtadine est le secteur de développement prioritaire de la pratique cyclable utilitaire.

Carpentras et ses 8 communes périphériques seront les premières communes à bénéficier de nouveaux aménagements définis par le schéma directeur cyclable de la CoVe. Les communes situées au delà de ce périmètre, sur les marges Est, Nord et Sud avec un relief important, seront concernées dans un second temps.

Une démarche décomposée en 3 phases :

Janvier 2021 - Etat des lieux

  • Questionnaires aux communes / entretiens
  • Recensement de terrain / Analyses

Janvier 2022 - Planification

  • Co-construction du maillage et des services complémentaires
  • Définition et chiffrages des aménagements

Avril 2022-2026 - Mise en œuvre :

  • Priorisation/programmation
  • Vote et mise en application

Continuité des aménagements cyclables

Actuellement seuls 23 km d’aménagements cyclables sont recensés sur le territoire. De plus ils sont concentrés sur la partie ouest du territoire. Ils sont ressentis comme trop peu nombreux, peu sécurisés et ne permettant pas de continuité cyclable.

Ainsi, la première priorité du schéma directeur cyclable sera la continuité des aménagements cyclables avec :

  • la prolongation et le raccordements des pistes existantes,
  • la création de nouveaux tronçons.

Les aménagements de la plaine comtadine permettront de mettre en place des liaisons structurantes et de créer des jonctions avec les communes les plus éloignées tout en sécurisant les usagers.

Cette réflexion a été menée en concertation avec le département et les communes concernées, quelles soient ou non sur le territoire de la CoVe.

Carte aménagements envisagés

Sécurisation des cyclistes

Le principal facteur limitant l'usage du vélo est l'importance du trafic routier, avec un sentiment d’insécurité ressenti chez les cyclistes à l’égard des voitures

Le diagnostic initial a mis en lumière des points de vigilance sur lesquels le schéma directeur à vélo doit se pencher en priorité :

  • Adapter les intersections délicates,
  • Limiter les discontinuités d’aménagements pénalisantes,
  • Améliorer l'insertion sur l’aménagement cyclable et la réinsertion sur la chaussée.

Développement de services connexes

La notion de "services" englobera l'ensemble des offres pour accompagner la pratique du vélo. Encore au stade de la concertation, ce développement pourra se faire par l'intermodalité, une signalétique adaptée ou bien encore des services de location et de réparation de cycles.

Schéma directeur cyclable : le rapport final